Des crèpes, des crèpes ou des bonnes crépounettes

C’est le mois de février et qui dit février dit ????

CREPEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUHHHHHHHHHHHHHHHHH

Je vous avouerai que je suis à fond dessus car j’ai eu une gastro la semaine dernière et voir mon chéri se régaler avec des crêpes au chocolat (petite parenthèse, j’adore le chocolat), cela a été un supplice. Du coup je me rattrape cette semaine (on oublie les culpabilisations sur la ligne et on se fait plaisir !!!).

Concernant la recette, comme je crains de plus en plus le lait et que j’utilise de plus en plus de produits végétaux, j’ai cherché une recette avec du lait de riz et j’en ai trouvé une que je vous propose aujourd’hui. On ne voit pas la différence avec celles faites avec du lait, c’est validé par monsieur.

C’est parti, voici les ingrédients

IMG_1682

  • 1L de lait végétal
  • 500g de farine blanche
  • 6 petits oeufs
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive si besoin. C’est un peu beaucoup, je recommanderai 1 cuillère à soupe. En fait, cela dépend de la qualité de votre poele. Je n’en ai pas mis et avec ma poële c’était niquel.

On mélange le tout (attention aux grumeaux) et on laisse reposer au minimum 30 minutes.

 

 

 

Voici ce que cela donne en vrai. Hum j’ai déjà faim pour le gouter alors que je viens de manger lol !

A vous de rajouter ce que vous souhaitez : miel, nutella (on met du chocolat dessert fondu c’est un délice), confitures, etc.

IMG_1683   IMG_1684

Bonne dégustation !

 

Tout est bon dans la courge !

C’est le premier article de cuisine sur le blog. Allez on se jette à l’eau. On souhaite vous faire partager notre vie quotidienne et cela passe par la cuisine !! On aime bien ça ! On avoue on est des sacrés gourmands. Mais attention, on n’est pas des supers chefs. On veut montrer que bien manger ne veut pas dire être un as de la cuisine et passer des heures en cuisine. Au contraire, on peut faire des supers recettes, très bonnes, rapidement, avec quelques ingrédients et surtout en prenant du plaisir.

Allez c’est parti. Pour cette première recette, comme on est en hiver, on met à l’honneur la COURGE ! Au programme on vous propose : courge grillée au four à l’huile de coco et pépins de courge grillés au four.

Dans la courge comme le dit le titre, on peut tout utiliser ou presque. Bon je vous avouerai que manger la peau ne me tente pas trop, bonjour la digestion. Pour faire ces deux recettes, rapides, il faut passer un peu de temps à éplucher la courge, la couper en morceau et retirer les graines.

Recettes de courage grillée à l'huile de coco au four et pépins de courge grillés au four

On commence par la courge au four ! Recette number one.

Ingrédients

  • courge (n’importe laquelle, on les aime toutes)
  • huile de coco (ou huile d’olive si vous préférez)
  • sel

Et hop voici les instructions.

Il suffit juste de la couper en morceau. L’idéal est de faire des triangles assez fin (moins d’1 cm d’épaisseur) mais je ne respecte pas toujours la règle. On met le four à préchauffer à 200 degrés. On badigeonne la courge avec l’huile de coco, un peu de sel et on place les morceaux sur une plaque. Et puis c’est parti mon kiki au four. La cuisson dure environ 30 minutes, le top est de les retourner quand le premier côté est bien cuit. C’est cuiiiiiiiiiiit quand la courge est bien molle (non, pas mollassonne).

 

Et les pépins alors ?? Recette number two.

C’est tout simple caramba ! On préchauffe le four à 150 degrés. Il faut bien nettoyer  les pépins (attention aucun bout de courge n’est autorisé) et de les rincer à l’eau. On les sèche bien et on les huile (comme on le souhaite) avec une huile qui supporte la cuisson. Hop au four sur une plaque recouverte de papier cuisson. La cuisson est d’environ 20 minutes mais il faut surveiller car cela dépend du four. C’est cuit quand ils sont bien dorés. Attention à vos petites mimines en les sortant du four, ils sont tous chauds.

Petit conseil : on les déguste pour l’apéritif c’est super !

Régalez vous bien !

 

 

 

 

 

 

 

La gougourde au pépère

C’est vraiment une habitude tout bête mais qui nous fait économiser des euros et qui nous évite d’acheter de l’eau en voyage : emmener un gourde (je ne parle pas de ma femme). Que ce soit en business trip ou en we, j’ai toujours une gourde dans mon sac. Un jolie petite gourde qui me fait un peu passer pour un scout qui part au camps dans le train mais bon, je range mon orgueil au placard. Et je savoure mon eau en regardant fièrement tous ces assoiffés lorsque je glougloute.

gougourde

Plus de bouteille d’Evian ou de Badoit achetée 3€ les 50cl en gare, sur le train ou sur une aire d’autoroute, que l’on jette en arrivant à destination. J’ai MA gourde. En plus, dedans, je peux y mettre du schnaps et personne ne le saura JAMAIS. MOUHAHAHAHAHA !